l-hope-cope-360

 

 

 

 

 

 

À la mi-avril, au cours d’une retraite de 4 heures, 24 administrateurs et membres de notre Conseil d’administration se sont réunis afin d’établir une stratégie ayant pour but de tracer le cours d’un développement durable pour L’espoir, c’est la vie. Guidés par l’animatrice Annie Tobias, les participants ont mis au point une procédure basée sur l’identification des valeurs qui ont toujours été et resteront toujours partie intégrante de l’ADN de notre organisme. Le plan stratégique qui résultera de cette réunion visera deux objectifs essentiels:

1) Élaborer un modèle d’affaires et de financement qui permettra d’assurer une stabilité budgétaire, en se concentrant sur le long terme, tout en reconnaissant simultanément les besoins immédiats et à court terme.

2) Maintenir l’impact de L’espoir, c’est la vie, tel que défini ainsi:
. une vaste portée destinée à servir individuellement chaque patient/e de manière personnalisée, attentive et constructive;
. une qualité sans compromis et une valeur toujours égale à elle-même en ce qui concerne nos programmes et nos services, étayés par des recherches s’appuyant sur des données probantes ;
. une conception du bénévolat unique constamment alimentée et respectée;
. un souci de partager et de transférer ce qui fait la marque de commerce de L’espoir, c’est la vie: notre savoir et notre expérience accumulés dans le domaine des soins psycho-sociaux aux patients atteints de cancer;
. un rôle de leader à perpétuer en mettant constamment au point des programmes et services innovateurs.

Marlene et Joel King, co-présidents de L’espoir, c’est la vie, ont exprimé leur satisfaction devant les résultats de la retraite et le dévouement de nos leaders qui contribuent à renforcer notre organisme. “L’espoir, c’est la vie a prouvé de façon incontestable sa valeur et nous continuerons à apporter notre indéfectible soutien à tous, quel que soit l’âge ou le stade de la maladie.”