Cinquante-trois!

Tel est le nombre de réponses que nous avons reçues quand nous avons demandé à des patients touchés par le cancer et à des soignants de nommer un ou une bénévole de L’espoir, c’est la vie qui leur a remonté le moral et les a aidés à vivre l’épreuve du cancer. Les témoignages venaient du fond du coeur, la gratitude était authentique et on pouvait percevoir clairement et nettement le profond impact des 450 bénévoles de L’espoir, c’est la vie.

Le survivant du cancer George Vogen, un habitué de Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie, a exprimé sa reconnaissance dans une superbe carte manuscrite portant l’image d’un papillon, symbole de résilience et d’espoir. “L’attitude de tous les bénévoles, toujours prêts à aider, est évidente dans toutes les activités auxquelles j’ai participé, que ce soit dans les conseils et avis qu’on me donnait en rapport avec les préoccupations relatives à mon cancer ou dans d’autres activités thérapeutiques qui me mettaient de bonne humeur; que ce soit des réunions sociales de certains groupes, le Club des hommes, par exemple, les concerts de la chorale, les conférenciers invités ou les animateurs, les repas à la fortune du pot , , le barbecue d’été annuel en plein air, etc… L’espoir, c’est la vie est aussi un lieu où je peux trouver un réconfort bienfaisant et compter mes bénédictions en paix.”

Si de nombreuses répondants étaient heureux de citer les bénévoles par leur nom, d’autres notaient qu’il leur était impossible de nommer un individu en particulier, vue l’appréciation qu’ils portaient à chacun et à chacune des bénévoles qu’ils avaient rencontrés tout au long de leur parcours. Par exemple, Giovanni Cantini Vespa s’exprime ainsi: “Je crois profondément en l’excellence du travail que tous les bénévoles font. J’apprécie plus particulièrement la touche humaine et l’attention qu’ils nous témoignent…Je n’oublierai jamais les expériences que j’ai vécues à L’espoir, c’est la vie et combien cela m’a aidé à traverser l’épreuve [du cancer].”

Compassion, empathie, amabilité et attention sont des termes qui apparaissent fréquemment. “Je remercie tous les bénévoles de L’espoir, c’est la vie pour leur amour, leur soutien, leur empathie et leur gentillesse. Je les apprécie et les admire profondément. Ils resteront dans mon cœur pour toujours,” note la survivante du cancer Lee Quach, qui s’est prévalue de nombreux programmes de bien-être offerts au Centre.

Les survivants du cancer qui participent aux programmes du Centre de bien-être chantaient généreusement les louanges des animateurs et moniteurs bénévoles qui déploient leur expertise chaque semaine. De nombreux participants ont remercié nos professeurs bénévoles de yoga, de tai chi, de qi gong et de relaxation, faisant remarquer que la combinaison de techniques de respiration et de mouvements les a aidés à se sentir mieux physiquement et mentalement, à améliorer leur posture, leur endurance , leur souplesse et leur équilibre aussi bien que la qualité de leur sommeil et leur humeur. “Je nomme mes profs de yoga. Grâce à elles, j’ai non seulement pu maintenir une bonne condition physique pendant mes traitements, mais j’ai vécu des moments de plénitude, de paix intérieure et de grand bien-être. Merci Mesdames!”

Le préposé aux bénéficiaires Jin Xue Liu (Harry) a pris le temps d’exprimer, dans une lettre manuscrite son admiration pour tous nos bénévoles en soins palliatifs. “Chaque jour, je suis témoin avec bonheur des précieux services que tous les bénévoles du 4e étage, pavillon principal, rendent aux patients touchés par le cancer. C’est absolument merveilleux et exceptionnel.”

Les bénévoles qui gèrent le comptoir d’accueil dans les différents locaux de L’espoir, c’est la vie, ceux qu’on trouve dans les cliniques de chimiothérapie et de radiothérapie, ceux qui sont à la réception du Centre de bien-être, tous ont été, eux aussi, désignés pour leur bonne humeur, leurs encouragements, leur chaleur humaine et leur soutien.

Soit qu’ils soient en contact direct avec les patients, soit qu’ils travaillent en coulisse, chacun et chacune de nos 450 bénévoles a une influence profonde sur la vie des patients touchés par le cancer et sur leurs familles. Chacun et chacune a gagné notre reconnaissance et notre respect, conclut notre directrice générale Danielle Leggett.

Le dernier mot, c’est un de nos répondants qui l’a: “Tout au long de mon parcours, ces merveilleuses personnes qui m’ont entouré ont été pour moi une véritable bénédiction et je leur suis profondément reconnaissant. Merci!”