Histoire

Mot de bienvenue de la fondatrice

Sheila KussnerIl est difficile aujourd’hui d’imaginer qu’en 1981, l’année où j’ai fondé L’espoir, c’est la vie, on parlait encore du cancer à voix basse. De plus, on croyait qu’il était risqué de laisser des bénévoles expérimentés aider les patients atteints de cancer durant leur lutte contre la maladie.

Nous étions de véritables pionniers, et je suis fière de dire que, plus de 30 ans plus tard, L’espoir, c’est la vie innove encore et fait figure de chef de file en poursuivant son action avec confiance, créativité et compassion.

Si vous avez un cancer, ou si vous aidez l’un de vos proches à surmonter cette expérience souvent bouleversante, sachez que nous sommes là pour vous aider.

Sheila Kussner

Sheila Kussner, O.C., O.Q.

Une histoire jalonnée de grandes premières

history-sheila-wellness-openingDepuis plus de trois décennies, L’espoir, c’est la vie fournit avec compassion des services d’entraide et des soins fondés sur des données probantes aux patients atteints de cancer. Quand l’organisme a ouvert ses portes en 1981, l’idée même de fournir des services de soutien par des pairs en milieu hospitalier semblait révolutionnaire.

Fondé par Sheila Kussner, O.C., O.Q., et affilié à l’Hôpital général juif de Montréal, L’espoir, c’est la vie est un organisme à but non lucratif composé de 500 bénévoles gérés et pilotés par des professionnels, membres du personnel. À l’annonce du diagnostic de même que durant tous les stades du cancer, l’équipe offre des services de soutien aux patients et à leurs soignants tout en accordant une attention particulière à la survie.
Reconnu sur la scène nationale et internationale pour son approche innovatrice et ses programmes fondés sur des données probantes, L’espoir, c’est la vie est un organisme québécois dont l’histoire est jalonnée de grandes premières.

Premier organisme à créer un groupe d’entraide pour les femmes aux prises avec un récent diagnostic de cancer du sein, L’espoir, c’est la vie est également le premier à avoir formé, quelques années plus tard, un groupe appelé « Amies de cœur, amies de sein » pour les femmes vivant avec un cancer du sein métastatique.

Et ce n’est pas tout : l’organisme a mis sur pied le premier Club pour hommes atteints d’un cancer et pour les soignants de sexe masculin.

Notons qu’en 1985, L’espoir, c’est la vie est le premier à avoir reconnu l’existence des besoins et des problèmes particuliers des jeunes adultes. Son équipe a réagi en créant un groupe d’entraide, qui deviendra par la suite le ClubDéfiCancer, une communauté dynamique et avant-gardiste de jeunes adultes et de sympathisants, accessible localement et en ligne. Et lorsque les parents atteints de cancer se sont demandé ce qu’il fallait dire aux enfants et comment élever leur famille durant leurs traitements, L’espoir, c’est la vie s’est empressé de créer En famille.

"Il y a peu de succès là où il y a peu de rire." - Andrew Carnegie, philanthrope.

CJ does a happy dance after being informed that she won two free tickets to see Amy Schumer tonight at the Bell Centre! CJ is a huge Amy Schumer fan, and laughter and humour helped her cope during her cancer treatments. Thanks to the anonymous donor for this wonderful gesture.
... See MoreSee Less

View on Facebook

Hope & Cope added a new photo. ... See MoreSee Less

View on Facebook

Not even a massive amount of snow can keep participants from celebrating Valentine's Day at Lou's House. Happy Valentine's Day to all.

Bonne fête de Saint-Valentin!
... See MoreSee Less

View on Facebook

As always, Deborah Bridgman is a great ambassador for our cause! Thanks to Your Local Journal for the coverage. Don't miss this great evening by a great local band in support of Hope & Cope's CancerFightClub program for young adults with cancer. ... See MoreSee Less

Banding together in fundraising battle against cancer with Exit 22 in St. Lazare Tribute to The Tragically Hip at Bar CHEZ MAURICE on Saturday, February 18 By James Parry By day, they are a band of...

View on Facebook